Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Résurgences conflictuelles

Le travail de mémoire entre arts et histoire

Cet ouvrage aborde les conflits de mémoire en croisant les champs d’observation de nombreuses disciplines (histoire, histoire de l’art, littérature, études visuelles, théâtrales, sciences politiques, etc.) sur des aires géographiques et culturelles variées. Les travaux menés s’intéressent aux pratiques et aux discours mémoriels véhiculés par les arts et par les institutions (musées, célébrations publiques). La majorité des thèmes abordés concerne les conflits de mémoire autour de certains évènements du second XXe siècle et explore les formes les plus contemporaines, encore peu étudiées, d’expression mémorielle.

Avec une préface de Marie-Claire Lavabre.

Avec le soutien de l’université du Mans.

2021

Renaud Bouchet, Hélène Lecossois, Delphine Letort et Stéphane Tison (dir.)

filet

Domaines : Art | Histoire de l'art
Histoire | Histoire contemporaine
Littérature | Littérature générale

Collection : Hors série

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 416 p.

ISBN : 978-2-7535-7974-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 35,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Marie-Claire Lavabre

 

  • Les pratiques de l’oubli
  • Résurgences mémorielles et résilience
  • Performances et explorations mémorielles contemporaines

Renaud Bouchet est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université du Mans, chercheur au TEMOS (Temps, mondes, sociétés), CNRS-UMR 9016.

Hélène Lecossois est professeure de littérature irlandaise à l’université de Lille et chercheuse au CECILLE (centre d’études en Civilisations, langues et lettres étrangères), ULR 4074.

Delphine Letort est professeure en études américaines et filmiques à l’université du Mans et directrice du 3L.AM (laboratoire Langues, littératures, linguistique des universités d’Angers et du Mans), EA 4335.

Stéphane Tison, agrégé et docteur en histoire, est maître de conférences d’histoire contemporaine à l’université du Mans, chercheur au TEMOS (Temps, mondes, sociétés), CNRS-UMR 9016.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 février 2021

Presses Universitaires de Rennes