Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le belcanto. Qu’en ont fait les enseignants ?

Une analyse située de pratiques didactiques, entre 1639 et 1950

Pour étudier le belcanto du quotidien, celui qui correspond à une réalité des pratiques, Isabel Balmori a recours à des témoignages laissés par l’écrit depuis le début du XVIIe siècle : traités, méthodes mais également récits d’apprentissage ou romans. La transposition didactique est au cœur de son travail. Comment des pratiques et des savoirs transmis pendant des générations ont-ils été scripturalisés et présentés comme la référence institutionnalisée du « bien faire » ? Quel intérêt, pour des praticiens et didacticiens aujourd’hui, de se pencher sur cet immense chantier de construction de savoirs en constante ébullition ?

Avec le soutien de l’IUFE de l’université de Genève.

2021

Isabel Balmori

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Éducation
Art | Musique
Art | Histoire de l'art

Collection : Paideia

filet

Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 286 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-7969-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 28,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Pratiques de musiciens, avant la notion de discipline

  • Contexte autour de la Méthode de chant du Conservatoire de Musique (1803)
  • Le chant, d’après des normes
  • Écoles légendaires à Rome : Bontempi (1695) et Maugars (1672 [1639])
  • L’Art du bien chanter en France : De Bacilly (1668)
  • Manières de faire des différentes nations
  • Ce que disent des musiciens français, au XVIIIe siècle, sur leur art : De Montéclair (1736) et Blanchet/Bérard (1755)
  • Deux traités italiens du XVIIIe siècle : Tosi (1723) et Mancini (1774)
  • L’expression et autres notions problématiques, d’après la Méthode de 1803

Le belcanto, objet de pouvoir

  • Enseignement mutuel au XIXe siècle
  • Le chant d’autrefois : rupture de pratiques
  • Peut-on considérer les contenus du traité de Manuel García fils (1841-1847) comme belcantistes ?
  • Méthodes au féminin
  • Un problème d’art

Isabel Balmori, née à Lisbonne, fait des études de chant classique à Madrid, se perfectionne à Paris, Londres et Lausanne. Après de nombreuses années de pratique et d’enseignement du chant au Conservatoire de Genève, elle s’intéresse à la recherche d’après d’anciens ouvrages sur l’art vocal, travail qui aboutit à une thèse de doctorat en sciences de l’éducation (Didactique) à l’université de Genève.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 février 2021

Presses Universitaires de Rennes