Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Sociétés inclusives et reconnaissance des diversités

Le nouveau défi des politiques d’éducation

La charnière des XXe et XXIe siècles a été marquée par la prise en compte de la diversité en éducation sous plusieurs aspects : genre et orientation sexuelle, ethnie, langue, culture, religion, état de santé, âge, territoire… Le projet d’intégration sociale se conçoit de plus en plus dans la reconnaissance des différences et de moins en moins dans l’indifférence aux différences. Cet ouvrage explore, dans différents pays, les aspects de cette diversité et les approches théoriques et méthodologiques, afin de mettre en évidence les capacités d’initiative des enseignants et tracer les contours d’une société inclusive.

Avec une postface de Pierre Kahn.

Avec le soutien de l'UMR CNRS LISA 6240-università di Corsica Pasquale Paoli-CNRS.

2020

Bruno Garnier, Jean-Louis Derouet et Régis Malet (dir.)

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Sociologie
Sciences humaines et sociales | Éducation

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 310 p.

ISBN : 978-2-7535-8078-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 26,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Penser la diversité

Territoires, cultures et processus d’intégration

Acteurs et dispositifs

  • Diversité ethnoculturelle
  • Diversité religieuse

 

Postface de Pierre Kahn

Bruno Garnier est professeur à l’université de Corse. Après s’être intéressé à l’histoire de la démocratisation de l’enseignement, il étudie les enjeux des politiques de l’éducation à l’heure de la mondialisation.

Jean-Louis Derouet est professeur émérite à l’École normale supérieure de Lyon. Spécialiste des questions de justice en éducation et du rôle des acteurs au sein de l’établissement scolaire, il a participé au renouvellement des perspectives sociologiques sur l’école en France.

Régis Malet est professeur à l’université de Bordeaux et membre de l’Institut universitaire de France. Ses domaines de recherche sont l’éducation comparée, l’analyse des politiques éducatives, la formation des enseignants, l’inclusion sociale et l’éducation à la citoyenneté.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 novembre 2020

Presses Universitaires de Rennes