Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La matière arthurienne tardive en Europe, 1270-1530

Late Arthurian Tradition in Europe

Fruit de la collaboration d’une équipe internationale de 73 chercheurs, ce livre met en lumière la diversité des formes que prend la mode arthurienne à la croisée du Moyen Âge et de la Renaissance. Il montre comment cette matière a contribué à constituer en Europe un imaginaire commun, bien au-delà de l’aristocratie. La production arthurienne des diverses aires (italienne, ibérique, germanique, anglaise, écossaise, irlandaise, galloise, scandinave, sans oublier les témoins en biélorusse, grec, tchèque, néerlandais ou latin) est analysée afin de mettre en évidence les rythmes propres à chaque espace et les dynamiques d’échanges entre les aires.

Avec le soutien de l’Institut universitaire de France.

2020

Christine Ferlampin-Acher (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature Moyen Âge

Collection : Hors collection (littérature)

filet

Format : 16,5 x 23 cm
Nombre de pages : 1 296 p.

Illustrations : Couleurs

ISBN : 978-2-7535-7778-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 49,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • La matière arthurienne tardive : contextes
  • La matière arthurienne tardive en France et en français : histoire d’un déclin ?
  • Le mythe d’Arthur sur les routes d’Italie, du Moyen Âge à l’Humanisme
  • Espace ibérique : joutes splendides, merveilles et nostalgie
  • Adapter et récrire la matière de Bretagne en Scandinavie médiévale
  • (Ré)appropriation de la matière de Bretagne en Irlande et au pays de Galles
  • Arthur dans la littérature allemande des XIVe-XVIe siècles : par-delà les frontières génériques
  • La littérature arthurienne tardive en moyen néerlandais dans les Pays-Bas
  • La tradition arthurienne tardive en Angleterre et en Écosse : du Moyen Âge au début de l’époque moderne
  • Diffusions : d’ouest en est, d’est en ouest, d’une matière déclinante à un mythe conquérant

Christine Ferlampin-Acher est professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge. Cette recherche est un des pans du projet LATE (Littérature Arthurienne Tardive en Europe), réalisé dans le cadre d’une délégation de C. Ferlampin-Acher comme membre senior de l’Institut universitaire de France (2012-2017).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes