Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Traditions orales et mémoires sociales des révoltes en Europe

XVe-XIXe siècle

Les productions culturelles qui gardent mémoire des révoltes populaires sont connues lorsqu’elles ont été consignées par écrit au cours de la période moderne ou, plus souvent, recueillies lors d’enquêtes ethnographiques à partir du XIXe siècle. Depuis les révoltes urbaines des Pays-Bas au XVe siècle jusqu’aux soulèvements révolutionnaires des années 1790, en passant par la guerre des Paysans de 1525 ou les soulèvements cosaques dans la Russie des XVIIe et XVIIIe siècles, la prise en compte des traditions orales permet une lecture renouvelée des révoltes européennes de l’époque moderne et des mécanismes de constitution des mémoires sociales qui les accompagnent.

Avec le soutien du laboratoire HisTeMé de l’université de Caen-Normandie et de l’Agence nationale de la recherche.

2020

Éva Guillorel et David Hopkin (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 412 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-7982-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Documents
  • Auteur(s)

Éva Guillorel est maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université de Caen Normandie et membre junior de l’Institut universitaire de France. Elle a étudié les traditions chantées et la mémoire des révoltes dans l’Europe moderne dans le cadre d’une Newton International Fellowship de la British Academy à l’université d’Oxford en 2012-2013.

David Hopkin est professeur d’histoire sociale de l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles à l’université d’Oxford (Hertford College). Ses travaux portent principalement sur les traditions orales comme source pour l’étude des interactions sociales dans les communautés rurales et maritimes. Il a publié Voices of the People in Nineteenth-Century France en 2012.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2020

Presses Universitaires de Rennes