Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La connaissance de soi

XXIIes Entretiens de la Garenne Lemot

Le retour sur soi est-il mortifère comme chez Narcisse ou bien peut-il constituer un instrument de salut et sous quelles conditions ? Peut-on faire coïncider le soi vu de l’extérieur « comme un autre », et le soi « senti », éprouvé de l’intérieur, pas vraiment « comme un autre » ? Se connaître soi-même, est-ce se connaître ou bien, loin de toute crispation identitaire, connaître tout court, co-naître à soi, aux autres et au monde, s’y entrelacer ?

Avec le soutien de l’association Les entretiens de la Garenne Lemot, du laboratoire « L’antique, Le Moderne – L’amo de l’université de Nantes, du conseil départemental de Loire-Atlantique et de la mairie de Nantes.

2020

Jackie Pigeaud et Baldine Saint Girons (dir.)

filet

Domaine : Littérature | Littérature générale

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 416 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-7976-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Leçons du mythe et de la poésie antique : l’image de soi entre illusion, artifice et révélation
  • Vers les sciences de l’homme : certitudes et impasses de la connaissance de soi
  • Mises en son et mises en scène : méconnaissance, reconnaissance et expérimentation
  • Fictions poétiques et romanesques : vicissitudes de l’identification et de la désidentification
  • Connaissance ou co-naissance ? De la productivité mathématique à la reconnaissance de l’homme préhistorique

Jackie Pigeaud (université de Nantes, IUF) est philologue et historien des idées et de la pensée médicale. Spécialiste de l’antiquité gréco-romaine, il traverse les siècles pour penser les rapports entre l’histoire de la médecine et celle de la philosophie. Ainsi invente-t-il une nouvelle science, dont la matrice est La Maladie de l’âme, publiée en 1981.

Baldine Saint Girons (université de Paris Ouest, IUF) est spécialiste de philosophie du XVIIIe siècle, d’esthétique et d’anthropologie psychanalytique. Elle élabore une philosophie concrète du sublime et de la sublimation en étudiant les risques qu’ils font courir au sujet sentant et pensant (Fiat lux – Une philosophie du sublime, 1993).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 30 septembre 2020

Presses Universitaires de Rennes