Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Éduquer la nation en Éthiopie

École, État et identités dans le Wolaita (1941-1991)

À  travers les dynamiques scolaires de la région éthiopienne du Wolaita, ce livre retrace l’histoire de l’État-nation à partir de ses marges, dans la seconde moitié du XXe siècle. De la monarchie de droit divin de Haylä Sellasé au régime militaire marxiste-léniniste du Därg, il s’intéresse aux manières dont les habitants d’une région, incorporée à la fin du XIXe siècle, ont réagi face à leur situation dominée au sein de l’ensemble national en négociant avec l’institution scolaire – ses idéologies successives, ses savoirs, ses langues d’enseignement, ses pratiques de pouvoir – pour prendre place dans la communauté politique.

Avec une préface de Rebecca Rogers.

En coédition avec IRD Éditions.

Avec le soutien du Centre français des études éthiopiennes (MEAE, CNRS).

2020

Pierre Guidi

filet

Domaine : Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 352 p.

ISBN : 978-2-7535-7681-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 30,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Rebecca Rogers

 

Les contradictions de l’école assimilatrice sous Haylä Sellasé (1941-1974)

  • Penser les finalités du système scolaire national. État éthiopien, États-Unis, Wolaita
  • De l’homogénéité à la diversification des élèves du Wolaita. Classes, sexes, générations (1941-1974)
  • L’histoire, l’éducation civique et la littérature. Définir l’identité de la nation et projeter sa destinée
  • Projet homogénéisateur de l’État et hétérogénéité sociale. L’espace scolaire en tensions
  • Les meneurs de la nation. De la fidélité à la révolte
  • École et nation au milieu des années 1970. Les identités négociées

L’éducation du Därg : émancipations et encadrement (1974-1991)

  • Le milieu scolaire et la révolution. De la mobilisation politique et éducative à la Terreur rouge (1974-1978)
  • La campagne d’alphabétisation. Matrice de la société nouvelle (1979-1985) ?
  • Le mouvement vers les écoles entre coercition et demande sociale (1978-1985)
  • Enseignements. Rompre avec le passé et projeter l’avenir
  • Expériences scolaires. L’ouverture et la violence
  • École et État en 1991. Les identités conciliées ?

Pierre Guidi est historien. Titulaire d’une thèse de doctorat à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est chargé de recherche à l’Institut de recherche pour le développement et membre du laboratoire Ceped.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 septembre 2020

Presses Universitaires de Rennes