Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Cliniques du corporel

Subjectivité du corps en médecine

Aucun sujet malade ne « cesse d’aimer aussi longtemps qu’il souffre » selon la formulation de Freud, il aime alors autrement, en quête de réassurance et de contenance. C’est dire les effets de la souffrance physique pour ceux qui accompagnent le patient, qu’ils soient médecins, psychologues, soignants et proches. Inspiré de pratiques peu étudiées par la psychanalyse, cet ouvrage propose de considérer le vécu corporel douloureux non pas comme une frontière que le narcissisme érige entre le monde interne et le monde externe, mais dans ses effets de transfert au sein d’un espace psychique partagé, une dynamique intersubjective d’appel à l’autre.

Avec une préface de Pascal-Henri Keller.

2019

Dolorès Albarracin

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Psychologie

Collection : Clinique psychanalytique et psychopathologie

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 168 p.

ISBN : 978-2-7535-7634-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface de Pascal-Henri Keller

 

  • Enfants et adolescents à l’épreuve d’une greffe de moelle osseuse
  • Position hypocondriaque et destins du transfert
  • Subjectivité du discours médical

Dolorès Albarracin est psychologue, psychanalyste, maître de conférences en psychopathologie clinique à l’université de Poitiers. Ses recherches en psychanalyse et médecine portent sur les enjeux psychiques de la maladie grave et la relation médecin-patient.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 13 septembre 2019

Presses Universitaires de Rennes