Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Un adieu aux armes

Destins d’objets en situation de post-guerre

Les artefacts de guerre peuvent être définis comme des résidus de conflits armés aux matérialités fort diverses. Il y a bien évidemment les reliques, objets de fouilles plus ou moins légales ou trophées que l’on dispose sur et autour des monuments aux morts. Mais l’artefact sert aussi à combler le vide, vide de la destruction rempli par des fragments de ruines réemployés pour reconstruire du neuf, mais aussi vide du ou des membres perdus, remplacés par des prothèses. L’artefact peut enfin disposer d’une matérialité diffuse, comme dans le cas d’une proposition artistique qui, s’incarnant dans une réalité physique, matérialise avant tout un discours sur le sens de la guerre et traduit son omniprésence dans les sociétés du XXe siècle.

Avec le soutien de l’université Rennes 2.

2019

Patrick Harismendy et Erwan Le Gall (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 208 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-7565-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Objets et symboles de guerre
  • Démobiliser l’objet/artefacts en démobilisations
  • Usages sociaux des anciennes matérialités militaires

Patrick Harismendy est professeur d’histoire contemporaine à l’université Rennes 2.

Erwan Le Gall est doctorant en histoire contemporaine à l’université Rennes 2.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 17 juillet 2019

Presses Universitaires de Rennes