Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Écrire la révolution

De Jack London au Comité invisible

Un temps oubliée, décriée, ridiculisée, la révolution est aujourd’hui à nouveau un problème politique clé. Outre le Printemps arabe, Occupy Wall Street, Nuit debout, ainsi que les commémorations d’Octobre 17 et de Mai 68 qui en ont réactivé l’imaginaire, un nombre croissant de romans, de récits, de pièces de théâtre et de recueils de poésie contemporains ont pour thème l’insurrection, le soulèvement et la révolte. Cette présence de la révolution dans le champ culturel contemporain nous enjoint à reprendre une question posée il y a près d’un siècle par Léon Trotsky, à savoir : comment penser les rapports entre littérature et révolution ?

Avec le soutien de l’université de Poitiers.

2018

Émilie Goin et Julien Jeusette (Études réunies et présentées par)

filet

Domaine : Littérature | Littérature générale

Collection : La Licorne

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 252 p.

ISBN : 978-2-7535-7496-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Réactivations
  • Ambivalences
  • Devenirs
  • Tête-À-Tête
  • Envoi

Émilie Goin est docteure en lettres et sciences du langage des universités du Luxembourg et de Liège.

Julien Jeusette est chercheur postdoctoral à l’Universitá degli Studi de Milan.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes