Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Quand l'industrie proteste

Fondements moraux des (in)soumissions ouvrières

Des grèves du secteur minier sud-africain violemment réprimées en 2012, à l’irruption du conflit Whirpool d’Amiens dans la campagne présidentielle française de 2017, les mondes de l’industrie qu’on pouvait croire moribonds s’invitent au cœur de luttes politiques contemporaines. Confrontant certains combats emblématiques du passé à des luttes récentes, cet ouvrage porte sur des conflits du travail face à la désindustralisation, la financiarisation et la prééminence d’autres luttes politiques. Les insoumissions ouvrières s’avèrent des postes d’observation de l’expression de citoyennetés inscrites dans des sociabilités locales et revendiquant, en deçà du Grand soir, des ordres moraux aux multiples registres.

Avec le soutien du programme Wafaw (ERC)/Ifpo, des laboratoires Triangle/Lyon 2 et Ceraps/Lille 2.

2018

Amin Allal, Myriam Catusse et Montserrat Emperador Badimon (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Politique

Collection : Res Publica

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 208 p.

ISBN : 978-2-7535-7440-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Du « discours caché » aux protestations ouvertes : résistances subversions et dissidences ouvrières
  • Luttes au travail, luttes pour le travail : droits, propriétés et justices sociales

Amin Allal (IRMC, Tunis) et Myriam Catusse (IREMAM, Aix-en-Provence) sont chargés de recherche au CNRS. Montserrat Emperador Badimon (Triangle) est maitresse de conférences à l’université Lumière-Lyon 2.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 novembre 2018

Presses Universitaires de Rennes