Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Légendes noires, légendes dorées

ou comment la littérature fabrique l’histoire (XVIIe-XIXe siècle)

L’histoire se présente aux créateurs comme un réservoir irremplaçable de personnages étonnants, d’intrigues surprenantes, de lieux et d’époques qui suscitent l’imaginaire. C’est pourquoi les liens complexes entre littérature et histoire ne cessent de passionner la critique littéraire : comment la littérature fabrique-t-elle l’histoire ? Comment, en s’emparant des événements et des personnages historiques, transforme-t-elle les faits, transmue-t-elle les vérités, métamorphose-t-elle les êtres ? La construction légendaire, parce qu’elle se situe à la confluence de l’histoire et de la littérature, apparaît comme le lieu privilégié de la transmutation d’un réel en imaginaire.

Avec le soutien de l’université de Nantes.

2018

Nathalie Grande et Chantal Pierre (dir.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature XVIIe siècle
Littérature | Littérature XVIIIe siècle
Littérature | Littérature XIXe siècle

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 348 p.

ISBN : 978-2-7535-6632-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 25,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Croire
  • Écrire
  • Raconter
     

Professeure à l’université de Nantes, Nathalie Grande s’intéresse depuis longtemps à la question de l’accès des femmes à l’écriture, aux genres qu’elles pratiquent, à leur place dans le champ littéraire du XVIIe siècle. C’est en s’interrogeant plus généralement sur les liens réciproques entre littérature et société qu’elle en est venue à la question de la réception des autrices et des représentations des figures historiques. Elle vient de publier un volume de la revue canadienne Tangence (n° 114 – 2017) consacré à Viol et littérature XVIe-XIXe siècle.

Maître de conférences en littérature du XIXe siècle à Nantes, Chantal Pierre s’intéresse aux questions de poétique et de genèse du roman. Elle a publié des travaux sur Zola, la littérature naturaliste, l’invention du personnage dans le roman réaliste et travaille sur les enjeux de l’écriture empathique chez les écrivains réalistes.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juin 2018

Presses Universitaires de Rennes