Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le jardin et ses mythes

aux États-Unis et en Grande-Bretagne

Même si le concept de jardin relève de la culture universelle, cet ouvrage explore la manière dont il s’implante dans la tradition et l’actualité des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Nourri par le mythe, le jardin anglo-saxon produit-il ses propres mythes en retour ? C’est à cette question que ce volume tente de répondre.

Avec le soutien de l’université d’Angers.

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Le Jardin entre mythe et science en Grande-Bretagne
  • Le Jardin entre esthétique et idéologie aux états-Unis
  • Le Jardin au féminin
  • Le Mythe du jardin : subversion, réappropriation

Emmanuel Vernadakis est professeur de littérature en langue anglaise à l’université d’Angers. Une partie de ses recherches porte sur l’étude et la réécriture des mythes.

Jean-Michel Yvard est maître de conférences en civilisation britannique à l’université d’Angers. Il est spécialiste d’histoire des idées en Grande-Bretagne au XIXe siècle. Le fil directeur de ses recherches est la question de la sécularisation des conceptions religieuses et éthiques et, au-delà, tout ce qui concerne les liens entre religion et science, philosophie et littérature.

Gelareh Yvard-Djahansouz est maître de conférences en civilisation américaine à l’université d’Angers. Ses recherches portent sur le mouvement écologique depuis le XIXe siècle, sur la présidence américaine et la politique de l’environnement aux États-Unis, ainsi que le rôle du genre dans le mouvement écologique.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 novembre 2017

Presses Universitaires de Rennes