Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le médecin, le malade et le philosophe

Jacqueline Lagrée, professeur de philosophie et membre du comité d'éthique médicale du CHU de Rennes, propose ici un ensemble de réflexions philosophiques nourries de l'exercice de la médecine. Guidée par la devise spinoziste « ne pas se moquer, ne pas pleurer, ne pas maudire mais comprendre », elle met en valeur une éthique de la sollicitude. La conjonction des points de vue philosophiques et médicaux que cet essai défend apporte un éclairage de sens vivifiant sur le sens de certaines pratiques et les enjeux éthiques. Ce livre est la reprise largement amendée d'un ouvrage paru en 2002.

Avec le soutien de l’université Rennes 1.

2017

Jacqueline Lagrée

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Santé-Médecine
Sciences humaines et sociales | Philosophie

Collection : Hors collection (sc. sociales)

filet

Format : 14 x 20,5 cm
Nombre de pages : 264 p.

ISBN : 978-2-7535-5373-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Le malade : une personne
  • La parole partagée
  • La pratique médicale
  • De l’amitié et de la sollicitude
  • La médecine, art de la vie

Jacqueline Lagrée, professeur émérite de philosophie à l’université Rennes 1 est spécialiste de la philosophie de l’âge classique (Spinoza, les néostoïciens). Elle fait partie depuis sa création du comité d’éthique médicale du CHU de Rennes et intervient régulièrement auprès d’un public de soignants.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 15 décembre 2017

Presses Universitaires de Rennes