Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Quantifier les territoires

Des chiffres pour l'action publique territoriale

La montée en puissance de l’action publique territoriale en France depuis les années 1980 s’est inscrite dans un double mouvement de décentralisation et d’européanisation des politiques publiques. L’analyse des politiques publiques locales et de leurs caractéristiques a fait l’objet de différents travaux de recherche. Sur la base de cas précis, les contributions à cet ouvrage s’efforcent de dégager les particularités des questionnements et des procédures et outils de quantification mobilisés dans les politiques sociales territoriales.

Avec le soutien du CENS et de la MSH Ange Guépin.

2017

Martine Mespoulet (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Géographie

Collection : Espace et Territoires

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 242 p.

ISBN : 978-2-7535-5319-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 24,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Quantification et mise en visibilité du social
  • Outils et dispositifs de quantification à l’épreuve des usages
  • Participation des citoyens et construction de la mesure

Martine Mespoulet est professeur de sociologie à l’université de Nantes et membre du CENS (Centre nantais de sociologie, CNRS). Elle mène des travaux de recherche en sociologie de la quantification et sur l’histoire de la statistique et des sciences sociales dans les pays d’Europe centrale et orientale sous le communisme et après le communisme. Elle a publié notamment Construire le socialisme par les chiffres. Enquêtes et recensements en URSS de 1917 à 1991 (Éditions de l’INED, 2008.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 28 avril 2017

Presses Universitaires de Rennes