Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les institutions à l’épreuve des dispositifs

Les recompositions de l’éducation et de l’intervention sociale

Comment comprendre les rapports complexes et souvent tendus entre institutions et dispositifs qui s’instaurent dans la mise en œuvre de l’action publique ? Cet ouvrage en éclaire les raisons et les processus en examinant les recompositions en cours des champs de l’éducation et de l’intervention sociale. Différentes disciplines offrent au lecteur une analyse intersectorielle des tensions entre dispositifs et institutions : heurts de logiques politiques, confrontations de valeurs et de normes auprès des publics, déplacements et réaménagements des cadres de la connaissance…

2014

Michèle Becquemin et Christiane Montandon (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Des sociétés

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 232 p.

ISBN : 978-2-7535-3516-9

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Institutions, dispositifs : des notions à déconstruire
  • Les dispositifs innovants face à l’institution scolaire
  • Faible institutionnalisation et développement des dispositifs
  • Des institutions impactées par le jeu des dispositifs
  • Le dispositif analytique à la rescousse des institutions

Michèle Becquemin et Christiane Montandon sont enseignantes et chercheures à l’université Paris Est-Créteil (UPEC) et membres du laboratoire LIRTES. L’ouvrage bénéficie également des contributions de D. Argoud, V. Barry, B. Besnier, M. Chauvière, Fr. Clerc, C. Delcroix, F. Giuliani, G. Monceau et P. Robin. Il est complété par un texte inédit de J. Beillerot (1939-2004), professeur à l’université Paris Ouest Nanterre.

 

« Cet ouvrage, bien structuré et organisé autour d’une problématique très stimulante, prend une place particulière dans le champ des sciences de l’éducation. »

Thérèse Perez-Roux, Recherches en Éducation, n°24, janvier 2016

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 novembre 2020

Presses Universitaires de Rennes