Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le choix d’une vie sans enfant

Le refus d’entrer en parentalité doit être lu en interaction étroite avec les normes conjugales et professionnelles qui se reconfigurent depuis les avancées sociales, féministes et juridiques des années 1970. À partir de données statistiques récentes et de récits de vie denses et régulièrement convoqués au fil du texte, l’ouvrage s’intéresse aux motivations des personnes volontairement sans-enfant qui ont accepté de témoigner. À la croisée de la sociologie de la famille, du genre et de la déviance, l’ouvrage permet de suivre ces « outsiders de la parentalité ».

Avec une préface d’Érika Flahault.

2014

Charlotte Debest

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 216 p.

ISBN : 978-2-7535-3452-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface d’Érika Flahault

 

  • La rationalisation des comportements de fécondité au prisme du (non) désir d’enfant
  • Qui sont les personnes volontairement sans-enfant ? Statistiques et entretiens biographiques
  • La progression dans la carrière déviante et le système de genre : stratégies et conséquences
  • L’impossible entrée en parentalité : liberté, responsabilités et motivations
  • Rester sans enfant : aspirations et pratiques féministes ?

Après un master de sociologie et de philosophie politique, Charlotte Debest a réalisé une thèse de sociologie sous la direction de Numa Murard à l’université Paris 7-Denis-Diderot et en partenariat étroit avec l’Institut national d’études démographiques. Elle est aujourd’hui docteure en sociologie.

 

Référencé dans l’article de L’Humanité le 24 juin 2015, « La famille redevient-elle une question politique de premier plan ? »

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 novembre 2017

Presses Universitaires de Rennes