Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le travail et la famille en milieu rural

XVIe-XXIe siècle

Cet ouvrage étudie la tension, propre à l’exploitation agricole, entre les exigences du groupe familial et les aspirations des individus, et aux mobilités et aux ouvertures sociales que le travail peut fournir aux paysans. Pour cela, les auteurs, historiens, économistes et sociologues, à travers une série d’études de cas français, italiens et espagnols, multiplient les points de vue et les méthodes tout au long d’un large spectre temporel qui va des débuts de l’époque moderne à aujourd’hui.

Avec le soutien du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) – GDR 2912.

2014

Fabrice Boudjaaba (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire rurale

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 282 p.

ISBN : 978-2-7535-2910-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Travailler en famille
  • Travail, famille et formation
  • Travail, famille et mobilité sociale

Fabrice Boudjaaba est chargé de recherches au CNRS et membre du Centre de recherches historiques (EHESS/CNRS). Historien de la famille et du monde rural à l’époque préindustrielle, il s’intéresse particulièrement aux processus de reproduction sociale dans les régions égalitaires du Nord de la France. Il a notamment publié Des paysans attachés à la terre ? Familles, marchés et patrimoines dans la région de Vernon (1750-1830), Paris, PUPS, 2008.

 

« L’ouvrage collectif dont il est ici question […] témoigne d’un renouvellement des perspectives. En considérant le travail, l’instruction et la formation comme des outils mobilisables par les individus eux-mêmes, il cherche à interroger l’articulation entre les exigences du groupe familial et les aspirations des membres qui le composent. »

Romain Thinon, Lectures, 8 avril 2014

 

« En refermant ce livre demeure présent à l’esprit la vision d’un paysan loin d’être déconnecté du marché et non irrémédiablement accablé par une conjoncture économique sur laquelle il n’aurait aucune prise. Ce dernier apparaît au contraire, malgré les tensions que cela peut engendrer au sein du groupe familial, en mesure de profiter des opportunités de travail et d’ascension sociale que lui ouvrent sa formation, puis son insertion au sein de réseaux de solidarités. »

Stéphane Kronenberger, Annales de démographie historique, n° 2, 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 24 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes