Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le spectacle de l’histoire

Depuis la plus haute Antiquité, l’histoire a été mise en spectacle, s’accommodant d’anachronismes et d’allusions au présent. Tout en convoquant une diversité d’époques (de l’Antiquité à nos jours), d’échelles (de l’individuel à la nation) et de domaines explorés (théâtre, opéra, ballet, cinéma, télévision, cirque, défilés équestres, arts de la rue, fêtes officielles, spectacles de sons et lumières, panoramas), cet ouvrage analyse la fabrication des stéréotypes identitaires autour de trois thèmes : le héros, la femme et le spectaculaire.

Avec une préface de Pascal Ory.

2012

Stéphane Haffemayer, Benoit Marpeau et Julie Verlaine (dir.)

filet

Domaines : Art | Histoire de l'art
Histoire | Histoire longue durée

Collection : Le Spectaculaire

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 316 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-2006-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Pascal Ory

 

  • La fabrique du héros
  • Les femmes dans le spectacle de l’histoire
  • Le spectacle de l’histoire

Stéphane Haffemayer est maître de conférences en histoire moderne à l’université de Caen Basse-Normandie.

Benoit Marpeau est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Caen Basse-Normandie.

Julie Verlaine est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

 

« Dans cet ouvrage, la perspective choisie est moins évaluative que compréhensive, l’objectif poursuivi par l’ensemble des chercheurs étant de déterminer selon quelles modalités un certain nombre de productions culturelles se sont approprié le passé (…). Ce questionnement, résolument orienté vers le temps présent, permet de mieux saisir la manière dont ces évènements façonnent notre perception du passé. »

Sens public, Lectures, 28 janvier 2013

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 13 décembre 2019

Presses Universitaires de Rennes