Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les paradis perdus

Drogues et usagers de drogues dans la France de l’entre-deux-guerres

C’est pendant l’entre-deux-guerres que s’élaborent les enjeux contemporains de « la question des drogues » : clandestinisation des pratiques, marché parallèle, répression des fraudeurs, marginalisation de certains usagers. Fondé sur le dépouillement minutieux des archives judiciaires, que complète une ample documentation médicale, journalistique et littéraire, ce livre analyse les modalités et les conséquences de cette mutation majeure, sur une période qui fut, à bien des titres, un laboratoire de la modernité.

2009

Emmanuelle Retaillaud-Bajac

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences humaines et sociales | Sociologie
Histoire | Justice et déviance

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 472 p.

ISBN : 978-2-7535-0954-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse


La société française de l'entre-deux-guerres et la question des drogues

  • Les étapes de la prohibition
  • Des « poisons modernes » ? La drogue au miroir des années folles
  • Des années folles aux années de crise : la drogue désinvestie ?

Les pôles socioculturels de la drogue, entre permanence et renouveau

  • La maladie, la douleur, le traitement
  • Influences exogènes
  • Des élites aux bas-fonds : des usages récréatifs en progression ?

La nouvelle donne de l'entre-deux-guerre

  • Le nouveau contexte matériel des usages clandestins
  • Entre contraintes et adaptation : de nouveaux habitus de la drogue ?
  • Les cycles de la drogue dans l'entre-deux-guerres

Une population entre stabilité et renouvellement

  • Un idéal-type : sexe, âge, état-civil et familial
  • Un élargissement social de la drogue ?

L'usager de drogues sous le régime pénal de 1916

  • L'usager au sein du dispositif répressif : une position périphérique ?
  • La justice face au toxicomane : entre sévérité et impuissance

Un malade disputé : la loi, la médecine et le toxicomane

  • La toxicomanie, un territoire à reconquérir et à redéfinir
  • Une thérapeutique entre fatalisme et progrès
  • « Sanitariser la législation » ? Un modèle pénal remis en cause

Drogues et création, la fin de l'innocence

  • Figures de la drogue littéraire et artistique : des usages pluriels
  • Textes, manifestes et partis-pris : du plaidoyer a minima au rejet sans concession
  • Fictions et témoignages : un regard assombri

La toxicomanie en marge de la communauté sociale ?

  • Drogues, délinquance et marginalité : un nouveau milieu « déviant » de la drogue
  • La drogue, un « destin » ?
  • L'émergence d'une figure concurrente de la déviance : le trafiquant de drogues

Emmanuelle Retaillaud-Bajac est maître de conférence en histoire contemporaine à l’IUT de Tours. Ses travaux portent sur l’histoire sociale et culturelle de l’entre-deux-guerres, ainsi que sur la question du genre. Elle a notamment publié Mireille Havet, L’Enfant terrible, Grasset, 2008.

 

 « A cette tendance, Emmanuelle Retaillaud-Bajac consacre de très belles pages. Elle montre en effet que ce qui s’apparente à un simple changement de mode correspond en fait à des évolutions plus profondes. »
Thomas Wieder, Le Monde des livres, 7/01/10

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 05 mars 2021

Presses Universitaires de Rennes